Bienvenue dans ce cours pour apprendre à vous sortir du pétrin avec Git.

Vous ne le savez peut-être pas, mais Git est conçu pour nous permettre de faire tout ce qu'on peut imaginer avec notre historique de versions. On pourrait résumer ça en une phrase : les seules contraintes dans un projet géré avec Git sont les contraintes humaines et organisationnelles, en aucun cas des contraintes liées à Git.

Un des mécanismes clés est la capacité de pouvoir revenir en arrière, défaire un travail en cours ou dans notre historique.

Qu'est-ce que ça signifie concrètement ? Ça veut dire que tout ce qui a fait l'objet d'un enregistrement dans Git, que ce soit à l'aide de l’index ou d'un commit, pourra être annulé, défait, ou reproduit.

En gros on peut se tromper ou faire de fausses manipulations dans tous les sens, Git nous permettra de retomber sur nos pieds.

Si vous connaissez un peu Git, vous devez vous dire que quand je parle d'annulation ça peut englober beaucoup de choses. Vous avez tout à fait raison. On peut aussi bien défaire l'index qu'un commit, une fusion de branches, un rebase, un pull, un cherry-pick, j'en passe et des meilleures… Je vous propose donc de voir ensemble quels outils sont à notre disposition, quels objectifs on veut atteindre, et quelles sont les étapes pour y parvenir.

”Git Undo” ou le savoir-défaire

Détendez-vous ! Avec Git, il est facile de récupérer un travail paumé et de vous sortir de toutes les situations délicates…